Retour
cours des métaux

Innovation carburant Chrysalis

40 kilos de déchets, c'est 40 litres de carburant

Posté par : Christophe Véron 17.07.2020

Depuis fin mai, un camion-benne et un camion-grue circulent dans les environs de Nice avec 10 % d’un carburant obtenu avec des déchets de plastiques issus du tri sélectif local. Broyés, chauffés à 450°C degrés puis distillés, les déchets de plastiques permettent d’obtenir « 40 litres de carburant » à raison de « 40 kg de déchets », a assuré le créateur de cette innovation, Christofer Costes, dont l’objectif de départ était de faire le plein avec les déchets de sa maison.

Il s’agit d’« une première mondiale », selon le département des Alpes-Maritimes, l’un des soutiens de ce projet. Parrainé par l’acteur Samuel le Bihan, le projet a obtenu le soutien d’acteurs clés : Citeo pour la collecte sélective des matériaux d’emballage, SGS pour les analyses et la certification, et SBM Off shore, spécialiste néerlandais de l’extraction pétrolière en eaux profondes. « On a fini le cycle associatif, celui de la recherche et développement sur la machine, et on va passer à l’étape industrielle avec la normalisation de la machine », a précisé Georges Fritsch, membre de Earthwake, la société qui fabrique la machine baptisée Chrysalis.