Retour
cours des métaux

Métaux Ferrailles Baudelet

Achats aux particuliers : Baudelet veut casser la baraque

Posté par : Christophe Véron 30.04.2020

A l’heure où le sans contact et le drive sont plus que jamais à l’ordre du jour, les professionnels du recyclage ne sont pas en panne d’inventivité. Illustration avec la très récente initiative de Baudelet Environnement qui applique à la lettre le vieux principe : « Si vous ne venez pas à moi, alors j’irai à vous. »

Dans la pratique, les dispositions gouvernementales en matière sanitaire interdisent aux particuliers de se rendre sur les chantiers de récupération pour vendre leurs vieux métaux et leurs ferrailles. Qu’à cela ne tienne, répond Baudelet Environnement qui vient de lancer sa ‘Baraque à Métaux’. Un concept ultra simple : les particuliers installés dans un périmètre de 15 kilomètres des sites de Santes et de Mouvaux, dans le Nord (59), appellent un numéro dédié pour connaître les conditions de reprise, puis une tournée est organisée pour reprendre les métaux achetés. Le matériel est on ne peut plus simple : un véhicule 3,5 tonnes, quelques caissons et un transpalette à peson. A partir de 2 tonnes, la Baraque à Métaux propose la dépose d’une petite benne. Une fois réceptionnées sur le chantier, les marchandises sont payées par virement.

Le succès semble au rendez-vous puisque dès le lancement de cette formule, près de 80 appels ont été reçus par le service en charge de la Baraque à Métaux. Si les particuliers sont les premiers visés par ce nouveau dispositif, les artisans se montrent également particulièrement intéressés par cette initiative qui leur fait gagner du temps. De son succès dépendra probablement sa pérennisation au-delà de la période de confinement. En attendant, cette initiative illustre à merveille la capacité des recycleurs à s’adapter aux conditions du moment, si difficiles soient-elles.