Retour
cours des métaux

Suez Airex biomasse

Biochar : du nouveau pour la filière biomasse

Posté par : Christophe Véron 21.06.2021 à 11h30

Le Groupe Suez et Airex Énergie viennent d’annoncer un partenariat afin de proposer des solutions aux territoires et aux industriels pour les accompagner vers la neutralité carbone. L’expertise des deux entreprises doit permettre d’industrialiser la valorisation des résidus de biomasse inexploités en biochar (forme stable du carbone organique), indispensable pour la résilience, la vitalité et la fertilité des sols urbains et agricoles.

 

Forte valeur ajoutée

Fort de son expertise dans les domaines des résidus organiques, des amendements et biofertilisants agricoles, et de la ‘smart irrigation’, Suez mettra en œuvre la technologie de torréfaction CarbonFX™ développée par Airex Énergie, pour déployer à l’échelle internationale des unités innovantes de transformation de biomasse ligno-cellulosique résiduelle (écorces, sciures, bois inexploitable, etc.) en carbone stable à forte valeur ajoutée technique et environnementale, dénommé biochar.

La conversion des résidus peu ou mal exploités, de la sylviculture et de l’industrie du bois, en biochar permet de prolonger l’effet ‘puits de carbone’ de la photosynthèse naturelle des végétaux, qui capte chaque année le quart des émissions mondiales de CO2. Sous sa forme torréfiée et utilisé sur les sols cultivés, le carbone ainsi capté contribue au bon fonctionnement des sols urbains et agricoles (rétention d’eau et des fertilisants, capacité d’échanges ioniques, inversion de l’appauvrissement des sols …). Sur le plan climatique, le biochar soustrait pendant plusieurs siècles de l’atmosphère une part additionnelle de l’effet de serre latent du carbone contenu dans ces résidus végétaux.

 

De nouvelles opportunités pour la filière

La production industrielle de biochar à partir des sous-produits de la filière du bois, de plus en plus sollicitée dans le cadre des stratégies nationales bas carbone, ou issus des accidents sylvicoles de plus en plus fréquents (maladies, infestation, tempête …) s’inscrit à la fois dans la lutte contre le changement climatique, la gestion de ses impacts et l’adaptation des écosystèmes.

La solution proposée offre de nouvelles opportunités à la filière biomasse, en lui apportant une alternative complémentaire, crédible et pérenne à la valorisation énergétique. Elle constitue une solution CCUS1 certifiée2  tout en générant des co-bénéfices majeurs en faveur d’une agriculture durable et raisonnée, de la préservation du patrimoine naturel, des sols, de leur écosystème et des ressources en eau. Par ses propriétés intrinsèques, le biochar peut également être mélangé et combiné à une variété de matériaux, notamment à base de ciment, et ainsi contribuer à améliorer le bilan carbone du produit final.

 

[1] Capture Carbone Utilisation et Séquestration

[2] Méthodologie établie par PURO.earth : d’autres standards (VERRA) sont également en préparation .

Collecte des ordures ménagères

28.07.2021
+

Recherche et déchets électroniques

20.07.2021
+

Transport maritime et déchets dangereux

29.06.2021
+