Retour
cours des métaux

LME Milberry grenaille

Déchets cuivreux

Les vendeurs gardent la main

Posté par : Christophe Véron 17.01.2022 à 10h30

Le cuivre n’en finit pas de connaître des hauts et des bas. L’amplitude de variation atteint jusque 200 euros en cours de séance. Autant dire que les nerfs des négociants sont mis à rude épreuve et ce, d’autant que les usines ne sont pas toujours aux achats. « Le vrai problème ce n’est pas tant que les cours bougent, mais que certains consommateurs se retirent brusquement des achats, ce qui diminue forcément les possibilités de couverture », confirme un récupérateur. Le constat vaut toutefois essentiellement pour le marché européen et encore, pas sur toutes les destinations. Certaines usines sont en effet extrêmement attentives à ne pas désespérer leurs fournisseurs. « On est actuellement sur un marché assez équilibré. Mais il suffirait que...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Déchets cuivreux : douche froide au retour de congés

25.04.2022
+

Aluminium : le LME s'accroche, le lingot décroche

28.03.2022
+

Déchets d'aluminium & lingots de seconde fusion

07.03.2022
+
Compte Client