Retour
cours des métaux

cuivreux LME lowest

Déchets cuivreux : prière d'avoir des nerfs d'acier

Posté par : Christophe Véron 28.03.2021

Qu’il est difficile de suivre le cuivre… Les observateurs ont des haut-le-cœur tellement les fluctuations du métal rouge sont importantes. Pensez : en milieu de semaine dernière, le cours lowest s’affichait à près de 7700 euros. 48  heures plus tard, il en perdait 300 pour finir par en regagner 200. Sur une semaine, il parvient à se stabiliser autour des 7550 euros. « Acheter du cuivre dans ces conditions requiert des nerfs d’acier », résumait en début de semaine un bon connaisseur du secteur. L’exercice est d’autant plus malaisé que les consommateurs européens sont particulièrement prompts à se retirer des achats s’ils considèrent que les cours sont trop élevés. Ceci étant, « on peut encore compter sur la grande exportation qui est...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Ferrailles : des acheteurs turcs attentistes

13.04.2021
+

Aluminium : tensions sur l'offre en déchets

05.04.2021
+

Déchets d'alu : les profilés ont de nouveau la cote

28.03.2021
+
Compte Client