Retour
cours des métaux

Cuivreux LME Metallo

Déchets cuivreux : sueurs froides

Posté par : Christophe Véron 01.03.2021 à 10h20

Le cuivre donne des sueurs froides aux observateurs du marché des métaux. La dernière semaine de février, son cours lowest sur le London Metal Exchange est monté à plus de 7800 euros la tonne. Las, cette performance quasi historique n’aura pas profité à grand monde. Affolées par l’ampleur de la hausse, la plupart des usines à travers le monde ont préféré s’inscrire aux abonnés absents. Raison invoquée : leurs propres clients se gardent bien de passer commandes pour acheter des demi-produits à des prix qu’ils jugent eux-mêmes bien trop élevés et sans aucun rapport avec les réalités du marché actuel. « Le problème avec la Bourse, c’est qu’elle cherche toujours à anticiper l’évolution de la consommation. Mais en l’occurrence, c’est la...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Ferrailles : des acheteurs turcs attentistes

13.04.2021
+

Aluminium : tensions sur l'offre en déchets

05.04.2021
+

Déchets cuivreux : prière d'avoir des nerfs d'acier

28.03.2021
+
Compte Client