Retour
cours des métaux

HMS broyé exportations

Ferrailles : ambiance frileuse en Turquie

Posté par : Christine Lairy 30.11.2021 à 14h05

Statu quo en Turquie, où les aciéries montrent toujours assez peu d’appétit pour les ferrailles, leurs commandes de produits finis ne parvenant pas à décoller. Dans les pays baltes et aux Etats-Unis, les vendeurs viseraient toujours l’objectif des 495 dollars (440 euros) la tonne CFR pour la HMS 1&2 (80:20), qui sert de référence sur le marché turc, mais les prix réels se situeraient davantage plutôt autour de 490 dollars (435,5 euros), un peu moins pour la ferraille balte, un peu plus pour son homologue américaine. Sur les origines plus proches, pour cette catégorie de produit, les Roumains et les Bulgares soumettraient des offres comprises entre 470 et 475 dollars (entre 418 et 422 euros), là où les acheteurs potentiels ne voudraient pas monter au-delà de...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Ferrailles / Turquie

18.01.2022
+

Rendez-vous avec François Excoffier, président de Federec

11.01.2022
+

Importations turques de ferrailles

04.01.2022
+
Compte Client