Retour
cours des métaux

Ferrailles Turquie Chine

Ferrailles : des achats turcs encore timides, des prix en hausse

Posté par : Christine Lairy 30.04.2021 à 12h42

Bon an, mal an, les prix des ferrailles ont gagné une bonne poignée de dollars à l’import la dernière semaine d’avril.

Le dernier achat confirmé a en effet été conclu en Lettonie, au prix de 435 dollars (359,5 euros) la tonne CFR pour la catégorie de référence [HMS 1&2 (80:20)], qui se négociait quelques jours auparavant 427,5 dollars (353,5 euros) au départ de l’Estonie.

« La Chine supprime les taxes sur ses importations, alors tout le monde pense que le marché va exploser », résume un professionnel turc en allusion à la suppression des différentes taxes pesant sur les importations chinoises de fonte brute, d’acier brut et de ferrailles à partir du 1er mai. En parallèle et à compter là-aussi du 1er mai, la Chine a annoncé la fin des remises sur les taxes en vigueur sur les exportations de 146 produits en acier (dont le rond à béton et le coil laminé à chaud). En d’autres termes, cela signifie qu’une TVA de 13 % s’appliquera de nouveau aux exportations de ces produits.

Toutes ces mesures sont de nature à faire grimper les prix des produits sidérurgiques à l’international mais, pour l’instant, le marché turc essaie de ne pas céder à l’emballement. Pour autant, et malgré la résistance des usines consommatrices, il est probable que le prix de la HMS 1&2 (80:20) s’oriente assez rapidement vers la barre des 440 dollars (363,5 euros) la tonne CFR.

Les marchés des ferrailles en surchauffe !

11.05.2021
+

La HMS 1&2 (80:20) flirte avec les 500 $/t cfr Turquie

11.05.2021
+

Ferrailles : joli mois de mai !

06.05.2021
+