Retour
cours des métaux

guyotcsrdéchets

Guyot / Un premier bateau de CSR pour la Suède

Posté par : Christophe Véron 25.02.2020

Brest.- C’est une nouvelle étape majeure pour Guyot Environnement dans sa dynamique de développement d’un nouveau modèle énergétique en Bretagne.

            L’entreprise familiale avait annoncé l’été dernier (cf. Profession Recycleur n°1281 du 3 juillet 2019) son ambition d’innover en matière de création d’énergie. Dont acte ce vendredi 21 février 2020 au port du Légué à Saint-Brieuc, où 2.000 tonnes de combustible solide de récupération (CSR) ont été embarquées sur cargo, direction le port de Sodertalje en Suède. Un matériau de combustion qui va contribuer à alimenter une des chaudières de l’agglomération de Stockholm et permettre à la ville de répondre à 95% de ses besoins en eau chaude et chauffage.

            La boucle est donc bouclée pour Guyot Environnement qui, de collecteur de déchets, devient producteur de ressources. «Aujourd’hui, non seulement nous trions toutes les matières valorisables, mais le produit ultime, autrefois enfoui en décharge, est désormais transformé en combustible pour l’export ou à destination des cimentiers, en remplacement des énergies fossiles», se félicite Erwan Guyot co-dirigeant de l’entreprise avec sa sœur Giulia, Frédéric Jestin et Bertrand Le Floch. Une innovation rendue possible grâce aux équipes de la filiale de Guyot Environnement, créée en 2016 pour produire de nouvelles énergies fabriquées à partir de déchets ultimes industriels, d’encombrants et de bois de recyclage, en partenariat avec les industriels, les collectivités et l’Ademe. Une expertise des femmes et des hommes de l’entreprise qui ont permis de répondre à toutes les complexités du projet, du transfert transfrontalier à son exportation, en passant par la fabrication du produit.

            La nouvelle filière suédoise va consommer en 2020, 15.000 tonnes de combustible produit par l’entreprise bretonne, portant ainsi à 40.000 tonnes par an la transformation de déchets non valorisables en combustible par Guyot Environnement. En effet, depuis 2014, ce sont déjà 25.000 tonnes par an, de ces déchets ultimes transformés en produit normé, qui partent chez les cimentiers français pour servir de combustible. Un partenariat qui a permis à Guyot Environnement de devenir la référence française pour la production de cette ressource d’énergie.

            « Ce sont 40.000 tonnes de produits qui ne seront donc pas enfouies mais valorisées en énergie. En 2020, ce nouveau partenariat avec la Suède prouve que notre production est qualitative et correspond bien à une demande croissante en termes d’énergie renouvelable sur les territoires.» Erwan Guyot rappelle ainsi l’objectif de Guyot Environnement, annoncé lors d’une assemblée exceptionnelle à l’été 2019 : atteindre le zéro enfouissement en 2040, dans la même dynamique que celle portée par la Breizh Cop de la Région Bretagne, qui mobilise tous les acteurs bretons pour mener les actions nécessaires à la transition énergétique attendue par tous.

            En 2021, comme prévu, Guyot Environnement annoncera le lancement de sa première chaudière alimentée avec ce nouveau combustible, sur le territoire breton.