Retour
cours des métaux

Non aux « territoires dépotoirs »

Posté par : Christophe Véron 14.12.2022 à 16h30

Paris.– Pour la délégation sénatoriale aux outre-mer, les territoires ultra-marins accusent un retard majeur dans la gestion de leurs déchets : 67% de taux d’enfouissement des déchets ménagers outre-mer contre 15% au niveau national, des ratios de tri de 3 à 20 fois inférieurs à ceux de l’Hexagone, des quartiers informels sans collecte qui représentent parfois plus d’un tiers de la population dans certaines communes de Mayotte… C’est le constat dressé par les rapporteurs, Gisèle Jourda (Socialiste, Écologiste et Républicain – Aude) et Viviane Malet  (Les Républicains – La Réunion), qui ont présenté 26 propositions* devant la Délégation sénatoriale aux outre-mer...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Une nouvelle filière pour les aimants permanents

25.01.2023
+

Eramet lance une usine pilote en France

24.01.2023
+

A Davos, banques et assureurs s’intéressent à la circularité

24.01.2023
+
Compte Client