Retour
cours des métaux

Orano et les VHU

Posté par : Juliette Ulmann 12.10.2022 à 10h00

Paris.– Le groupe Orano œuvre dans le secteur nucléaire mais cela ne l’empêche pas de développer un projet de valorisation des batteries de véhicules électriques. D’ici à 2030, on estime que 100 millions de véhicules électriques devraient circuler dans le monde, contre 10 millions aujourd’hui. Un secteur en pleine croissance qui offre donc, en fin de vie, un gisement de ressources dont l’exploitation pourra rapporter gros. Le projet en question s’intitule RecyVaBat (Recyclage et Valorisation des Batteries), et il est le résultat d’une collaboration entre Orano, Paprec, MTB Manufacturing, Saft et le CEA. En unissant leurs savoir–faire respectifs, le consortium a pu concevoir un procédé qui permet de purifier et de récupérer séparément les métaux...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Le nouveau paradigme

23.11.2022
+

Territeo l’a fait

23.11.2022
+

Les CSR, dans l’air du temps ?

23.11.2022
+
Compte Client