Retour
cours des métaux

BioSynErgy 76 CSR Leroux & Lotz

Pour la chaudière de sa future centrale biomasse

Suez choisit Leroux & Lotz

Posté par : Christine Lairy 05.04.2022 à 16h00

Au cœur de la zone d’activité du Grand Port Maritime du Havre (GPMH), le groupe Suez a prévu de construire une centrale qui produira de l’énergie à partir de déchets de bois et de combustibles solides de récupération (CSR).

Baptisé BioSynErgy 76, ce projet annoncé en 2019 a été conçu pour valoriser autour de 115.000 tonnes par an de déchets de bois de classe B (bois peints, meubles et bois de démolition) et de CSR locaux.

Pour la chaudière qui équipera cette nouvelle centrale, Suez a fait appel à Leroux & Lotz, filiale du groupe Altawest spécialisée dans les technologies de valorisation énergétique des produits de l’économie circulaire (réacteurs de gazéification, systèmes de combustion, chaudières).

L’installation retenue pour la centrale de Gonfreville l’Orcher est une chaudière de 43,5 MW, qui va produire de la vapeur surchauffée à 125 bars et de l’eau chaude à destination d’un double réseau de chaleur, industriel et urbain. Pour cela, la société Leroux & Lotz indique qu’elle « déploiera une technologie grille refroidie ».

Au sujet de ce marché, Paul Clemens, directeur commercial de Leroux & Lotz, explique : « Notre connaissance de ce type de combustible et de ses possibilités de valorisation, testées sur notre plateforme d’essai de Nantes, alliée à notre expertise sur les chaudières vapeur haute pression, nous ont permis de convaincre le groupe Suez que nous étions le bon partenaire pour mener à bien ce projet. » Celui-ci s’inscrit à la suite d’autres commandes remportées récemment par Leroux & Lotz : la construction de l’Unité de Valorisation Energétique (UVE) de Montauban, et la transition des chaudières à charbon sur l’île de la Réunion.

La mise en service opérationnelle de la nouvelle centrale normande est annoncée pour 2023. Le projet représente un coût compris selon les sources entre 65 et 80 millions d’euros HT pour le groupe Suez. Une aide de 20 millions d’euros doit également être versée par l’Ademe.

 

Rendez-vous avec... Marc Lefour, directeur du Développement et des Projets chez Altawest

31.01.2022
+

Rendez vous avec... Roland Marion, directeur adjoint à la direction Economie circulaire et déchets d

31.08.2021
+

CSF Transformation et Valorisation des Déchets

25.06.2021
+