Retour
cours des métaux

consigne plastique

Un chapitre se clôt : la consigne n’aura pas lieu

Posté par : Juliette Ulmann 02.10.2023 à 12h00

Nantes.– Fin de partie pour un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre : la consigne des bouteilles en PET, projet remis sur le tapis par le gouvernement en 2023 après été avoir abandonné en 2019.

« Force est de constater que le consensus nécessaire n’est pas là », a admis le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, mercredi 28 septembre, aux Assises des Déchets. Et ce n’est pas peu dire : les collectivités locales étaient vent debout contre ce projet, vendu comme la solution miracle pour atteindre des objectifs de collecte que l’on peine à toucher du doigt. A la place de cette « fausse » consigne (car consigne pour recyclage et non pour réemploi), menaçant de déstabiliser un système déjà bien établi et dans lequel d’importants investissements ont été réalisés, les collectivités locales proposaient d’autres solutions : mettre en place des actions concrètes pour respecter l’objectif de division par deux de la mise en marché de bouteilles en plastique d’ici 2030 (promotion de la consommation d’eau du robinet, déploiement de fontaines à eau dans les espaces publics), développer la collecte hors domicile, promouvoir le geste de tri, etc.

« Nous devons être inflexibles sur les objectifs, tout en étant souples sur les moyens pour y parvenir », a dit le ministre. Ces objectifs, pour rappel, sont de collecter 77 % des bouteilles en plastique en 2025 et 90 % en 2029.  Les recycleurs peuvent souffler, leur modèle économique n’est plus en danger - du moins, plus pour le moment...

 

Spécialité négoce international

18.07.2024
+

Polystyvert lève 16 M€ pour sa première usine

18.07.2024
+

49 t de pièces auto détachées saisies par la douane à Lille

17.07.2024
+