Retour
cours des métaux

Samfi Veolia Tetu

Chapelle-Darblay : l'usine qui ne veut pas perdre son âme

Posté par : Christophe Véron 06.07.2021 à 11h40

Le moins que l’on puisse écrire est que le projet de conversion de l’usine Chapelle-Darblay vers l’hydrogène est loin de faire l’unanimité. Ecologistes, syndicalistes et professionnels du recyclage sont à peu près d’accord sur un point : la fermeture définitive de l’usine de recyclage serait « une aberration sociale autant qu’environnementale ». Pour mémoire, l’usine avait pour spécialité la fabrication de papier journal recyclé, jusqu’à l’arrêt des machines en 2020... Depuis lors, quelque « 480.000 tonnes de papier ont été envoyées à l’étranger, incinérées ou enfouies, et des tonnes d’équivalent CO2 ont été inutilement produites », clame Greenpeace. Même son de cloche de la part de la Fnade qui rappelle que...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Eolien : le recyclage bientôt dans l'air du temps

23.04.2021
+

Suez vendu par appartements ?

16.02.2021
+

OPA de Veolia sur Suez : à la recherche d'une troisième voie

09.02.2021
+
Compte Client