Retour
cours des métaux

Chaufferie CSR à Marseille : Arkema renonce

Marseille.– Le projet de chaufferie CSR d’Arkema dans un quartier situé à l’est de Marseille, qui avait suscité une levée de boucliers, a été abandonné.

                Cet incinérateur de déchets non recyclables devait fournir 200.000 tonnes de vapeur par an à Arkema, afin d’alimenter son site industriel classé Seveso 2. L’usine est implantée à l’est de la cité phocéenne depuis 1954, et jouxte le quartier résidentiel de la Millière.

                Les riverains s’étaient soulevés contre ce projet de chaufferie CSR, craignant que les déchets qui l’alimentent « ne soient pas tous inoffensifs », comme l’avait indiqué Bernard Donadio de France Nature Environnement. Myriam Janin, porte-parole du collectif « Marseille sans CSR », soulignait aussi : « Le bois est autorisé sous toutes ses formes dans ce type d’incinérateur, ce qui signifie qu’il peut être peint, vernis ou traité. Les chaufferies CSR peuvent aussi brûler des pneus, des mousses et des résidus industriels non recyclables. L’épuration des fumées pourrait être insuffisante ».

Métaux recyclés versus métaux primaires

13.06.2024
+

Nantes : l’heure du recyclage pour des rames de tram quarantenaires

12.06.2024
+

Vin : essor du carton dans le conditionnement

12.06.2024
+