Retour
cours des métaux

Carel KME Milberry

Déchets de cuivre : coupes sombres chez Tréfimétaux à Givet

Posté par : Christophe Véron 24.01.2022 à 11h30

Voilà une bien mauvaise nouvelle pour les Ardennes, mais également pour de nombreux vendeurs de belles qualités de déchets de cuivre : Tréfimétaux a annoncé un « projet de réorganisation industrielle du site de Fromelennes (Ardennes), qui prévoirait 119 licenciements », a rapporté vendredi 21 janvier 2022 à l’AFP le directeur administratif et financier de l’entreprise, Philippe Carel.

Filiale à 100 % de la multinationale d’origine italienne KME, spécialisée dans la fabrication de produits en cuivre, la société Tréfimétaux emploie près de 260 personnes sur son site ardennais, proche de Givet.

Selon le projet présenté aux syndicats, l’usine ne conserverait que sa fonderie et cesserait ses activités liées à la production de tubes en cuivre, destinés principalement à servir de canalisations pour le bâtiment. Tréfimétaux justifie cette réorganisation par ses difficultés économiques, avec des « résultats extrêmement négatifs de près de 11 millions d’euros de perte par an ces dernières années », explicite Philippe Carel qui souligne par ailleurs que le renchérissement constant des intrants se solde par des pertes de volumes. « De plus en plus de nos clients abandonnent le tube de cuivre pour des matériaux comme le PVC, le PEX ou le multicouches », a-t-il déclaré. Tréfimétaux Givet consomme essentiellement du cuivre électrolytique sous forme de Milberry ou de dépose.

 

Déchets cuivreux : douche froide au retour de congés

25.04.2022
+

Déchets cuivreux

07.03.2022
+

Recyclage du cuivre

18.02.2022
+