Retour
cours des métaux

marché prix ferrailles Europe Nord Sud Turquie

Ferrailles / Europe

Un mois de juin encore très chahuté côté prix

Posté par : Christine Lairy 14.06.2022 à 12h00

Dans le sillage de leur homologue turc, où les prix ne cessent de reculer depuis leur sommet de mi-mars, les marchés européens des ferrailles boivent (encore) la tasse au mois de juin.

Dans le Nord de l’Europe, la valeur indicative moyenne du broyé est ainsi passée de 500 à 397,5 euros la tonne franco usines. « Le marché domestique est dans le même état déprimant que l’export, témoigne un vendeur allemand. La demande en usines est faible parce que celles-ci ne vendent pas de produits finis. » Et la chose ne devrait pas s’arranger dans les semaines à venir, certains hauts fourneaux allemands ayant programmé de maintenances en juillet. La Turquie, qui constitue le principal débouché des exportateurs de ferrailles du Nord de l’Europe, a fortement réduit ses achats depuis deux mois. Car là-bas également, les aciéries rencontrent de nombreuses difficultés pour vendre leur production.

Dans le Sud de l’Europe, la valeur indicative moyenne du broyé a elle-aussi fortement reculé, puisqu’elle est passée de 510 à 400 euros. « En Espagne, la demande en ferrailles est elle-aussi très calme, indique un recycleur local. En effet, les entreprises du bâtiment arrêtent certains chantiers car les prix de l’acier sont trop élevés [ce qui diminue la demande en produits finis]. » Même topo en Italie où les prix sont bas car les aciéries n’achètent plus de ferrailles — leurs entrepôts sont pleins de produits invendus, témoigne une source d’usine transalpine.

Ferrailles : rien de nouveau sous le soleil turc

19.07.2022
+

Ferrailles / Turquie

14.06.2022
+

Ferrailles / Turquie : pas si pire !

24.05.2022
+