Retour
cours des métaux

Ferrailles Turquie Irepas

Les arbres jusqu'au ciel ?

Posté par : Christophe Véron 19.11.2020 à 15h20

Le constat est quasiment unanime : les besoins turcs en ferrailles ne faiblissent pas. Les demandes de prix sont nombreuses, confie un recycleur européen, qui note également une demande assez robuste sur le Vieux Continent, en Allemagne, au Benelux et en France notamment. Dans ces conditions, la barre des 320 dollars cfr Turquie, évoquée la semaine dernière pour la HMS 80/20, a rapidement été franchie. Celle des 325 dollars vient de l’être également. L’objectif passe ainsi à 330 dollars. Parallèlement, la faiblesse de la collecte est de nature à entretenir la pression sur les consommateurs. « Les usines turques continuent de vendre du rond à béton à gauche et à droite, en grandes et petites quantités », indique un trader qui souligne :...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Cap sur les 360 dollars !

26.11.2020
+

Démolition navale : l'activité bat son plein en Turquie

24.11.2020
+

Ferrailles : l'Europe suit la Turquie

19.11.2020
+
Compte Client