Retour
cours des métaux

Ferrailles Turquie Asie

Les marchés des ferrailles sont en panne

Posté par : Christine Lairy 26.06.2020

Repues — elles ont acheté pas moins de 80 cargaisons de ferrailles entre début mai et mi-juin —, les usines turques se sont retirées des marchés internationaux. La seule transaction confirmée cette semaine résume à elle-seule la situation : un appétit très limité (7.000 tonnes d’A3 roumaine), que les usines ne se donnent la peine de satisfaire qu’à condition d’obtenir des baisses de prix conséquentes (245 dollars, ou 218 euros la tonne CFR Marmara dans le cas qui nous occupe). Autant dire qu’avec ce retrait des Turcs, toute animation a quasiment disparu sur les marchés internationaux, notamment en Europe, où les ferrailles commencent à s’entasser dans les chantiers, faute de débouchés dans des usines consommatrices qui ne parviennent pas relever leur...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Importations de déchets plastiques

19.07.2021
+

Silence radio du côté des importateurs turcs de ferrailles

29.06.2021
+

Ferrailles : retour du statu quo en Turquie

14.06.2021
+
Compte Client