Retour
Sebastian Will, BVSE, Allemagne, fédération, recyclage

Allemagne BVSE Will

Négoce de ferrailles / Allemagne : les plateformes en ligne pointées du doigt

Posté par : Christine Lairy 09.07.2020

Annoncée la dernière semaine de juin, la création de la société MT Industry Recycling GmbH par Thyssenkrupp Materials Services et Mantro n’aura pas tardé à susciter des réactions.

Sebastian Will, vice-président de la fédération du recyclage (BVSE) en charge des ferrailles, a récemment remis en cause le rôle des sites de négoce en ligne. Dans le cas de MT Industry Recycling, l’idée est de proposer aux consommateurs de ferrailles de ne plus passer par la case ‘intermédiaires’, en leur donnant un accès direct aux chutes neuves de production par exemple.

Selon Sebastian Will, ce modèle est injuste car il privilégie les consommateurs de ferrailles. Il invite donc « les négociants à reconsidérer leurs relations avec les sociétés dont l’objectif est d’éliminer leurs fournisseurs et leurs partenaires d’affaires ». Considérant ces modèles d’activité comme non « viables », Sebastian Will insiste par ailleurs sur l’importance des relations de confiance tissées entre les différents acteurs — des relations primordiales pour arriver à s’entendre sur les catégories et les qualités de ferrailles recherchées/proposées, mais aussi tout simplement pour conclure des transactions à plusieurs milliers d’euros.