Retour
cours des métaux

UPM Dauxerre Sénécal

Papiers : trois lettres d'intention pour Chapelle Darblay

Posté par : Christophe Véron 05.04.2021 à 20h50

Paris (avec AFP).- Chapelle Darblay, qui a cessé son activité près de Rouen en 2020, fait l’objet de trois offres de reprise pour l’heure non engageantes, déposées auprès du propriétaire, le Finlandais UPM, a-t-on appris vendredi 2 avril auprès de salariés et de Bercy. « Il y a trois candidats en lice, des offres non engageantes mais industrielles, sérieuses, documentées et structurées », a affirmé à l’AFP Arnaud Dauxerre, représentant SE du collège cadre au CSE du site la Chapelle Darblay à Grand-Couronne (Seine-Maritime). Ces offres « sont déposées auprès d’UPM », a ajouté, à ses côtés, Julien Sénécal, secrétaire CGT du CSE. Ces représentants du personnel font partie des cinq derniers salariés du site, après le...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Papiers-cartons : redémarrage attendu

22.09.2020
+

La Finlande perd son plus gros consommateur de fibre recyclée

04.09.2020
+

Chapelle-Darblay : la page UPM se tourne

16.06.2020
+
Compte Client