Retour
cours des métaux

Paprec

Rendez-vous avec... Sébastien Petithuguenin, directeur général de Paprec

REP, taxe carbone et diversification

Posté par : Martine Chartier 04.01.2023 à 11h00

L’extension du domaine de la REP pose question à tous les acteurs du domaine des déchets. Plusieurs professionnels ont exprimé leurs craintes de se voir considérés comme de simples prestataires de collecte et dépossédés des matériaux qu’ils sont en mesure de traiter. Plusieurs dirigeants ont fait le choix d’aller au-delà de la production de matières en enrichissant leurs activités. P.R. quelle est la position de votre groupe au sujet des REP ? Sébastien Petithuguenin : La position de toute la profession via les fédérations professionnelles, Federec, Fnade, Snefid, est unanime. Les REP ont eu une vraie utilité pour développer des solutions de financement pour la collecte et le tri des déchets là où le libre jeu du marché ne suffisait pas pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Une nouvelle filière pour les aimants permanents

25.01.2023
+

Eramet lance une usine pilote en France

24.01.2023
+

A Davos, banques et assureurs s’intéressent à la circularité

24.01.2023
+
Compte Client