Retour
cours des métaux

poussières Malaisie Roumanie

Trafic international de déchets : la Malaisie saisit Interpol

Posté par : Christophe Véron 21.07.2020

Les trafiquants de déchets ne désarment pas. Quelques mois après avoir renvoyé 3.737 tonnes de déchets vers leurs pays d’origine, les autorités malaisiennes ont découvert dans le port de Tanjung Pelepas la plus grande cargaison illégale de déchets de l’histoire du pays.

Depuis 2018, et la décision de la Chine de cesser l’importation de déchets destinés à son industrie du recyclage, la Malaisie et les pays environnants font face à l’afflux de nombreuses cargaisons de déchets illégaux.

Dernier exemple en date ? Les 1.864 tonnes de poussières de four à arc électrique découvertes dans un port du pays. Ce déchet provient de la production d’acier et contient de nombreux métaux lourds, comme du zinc, du cadmium ou du plomb.

Comme le rapporte CNN, les 110 conteneurs remplis de ces déchets proviennent de Roumanie. « La découverte de poussières de four à arc électrique, en transit en Malaisie et à destination de l’Indonésie, est la plus grosse de ce type dans l’histoire de la Malaisie », déplore Tuan Ibrahim, ministre de l’Environnement et de l’Eau du pays. Face à la taille inédite de cette cargaison, les autorités malaisiennes ont demandé à Interpol d’ouvrir une enquête. Les conteneurs seront, eux, renvoyés dans leur pays d’origine.

En janvier 2020, 150 conteneurs chargés de déchets plastiques illégaux avaient été rapatriés vers l’Europe et l’Amérique du Nord. Les autorités malaisiennes avaient alors assuré : « Notre pays n’est pas la décharge du monde. »