Retour
cours des métaux

NDRC OM objectifs

Déchets ménagers : les villes chinoises saturent

Posté par : Christine Lairy 18.05.2021 à 16h40

Le 13 mai dernier, par la voix de son organe de planification (NDRC, pour National Development and Reform Commission), la Chine a indiqué qu’elle n’avait pas atteint tous les objectifs qu’elle s’était fixés sur la période 2016-2020 en matière de gestion des déchets.

L’Empire du Milieu a en effet dû composer avec la hausse des volumes de déchets qui a accompagné l’exode rural et le plus grand accès des Chinois aux biens de consommation. La plupart des grandes villes du pays ont vu apparaître des décharges à ciel ouvert dans leurs environs car, même si la capacité de traitement a atteint 1,27 million de tonnes par jour l’an dernier (+63 % par rapport à 2015), cette capacité n’est visiblement pas suffisante pour gérer tous les tonnages.

Pour faire face, Pékin a fixé de nouveaux objectifs, notamment celui de porter à 60 % d’ici 2025 le taux de réutilisation des déchets produits dans les villes — ce taux a été estimé par la NDRC à 50 % en 2020. Les autorités ont également lancé des mesures pour encourager le tri des déchets, réduire fortement l’utilisation des plastiques à usage unique ainsi que celle des emballages non recyclables. Depuis plusieurs années, elles ont aussi mis un sérieux coup de frein aux importations de déchets.

 

Généralisation du tri à la source des biodéchets & installations de TMB

26.01.2021
+

TEOM incitative : la durée d'expérimentation rallongée

17.11.2020
+

Transposition des directives Déchets : une quinzaine de pays de l'UE à la traîne

10.11.2020
+