Retour
cours des métaux

Ferrailles Aliaga Gemisander

Démolition navale : l'activité bat son plein en Turquie

Posté par : Christine Lairy 24.11.2020 à 14h00

Le secteur des croisières est très durement frappé par la crise sanitaire. L’un des effets de ces difficultés est l’augmentation notable des bateaux envoyés à la casse, en Turquie notamment. Selon l’association professionnelle Gemisander, l’UE a inclus deux nouveaux chantiers turcs à sa liste d’installations certifiées pour la démolition navale. Ce qui porte à huit le nombre de chantiers turcs agréés par l’UE, qui pourrait en ajouter trois nouveaux en 2021, indique la même source. On estime que, en cumulé, la vingtaine de chantiers de la ville portuaire d’Aliaga, dans la province d’Izmir, affichent une capacité de démolition d’un million de tonnes par an, qui devrait être atteinte cette année avec l’arrivée de gros navires de croisière à...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

La hausse... sur la réserve

19.01.2021
+

Ferrailles : retournement de tendance en Turquie... ou simple plateau ?

15.01.2021
+

Ferrailles : le retour des Chinois sur les marchés internationaux est imminent

24.12.2020
+
Compte Client