Retour
cours des métaux

HMS Benelux Russie

Ferrailles / Turquie : prudence, mère de sûreté

Posté par : Christine Lairy 22.06.2021 à 13h00

Plus que jamais, le marché turc des ferrailles marche sur des œufs. Les usines consommatrices se tiennent en retrait des marchés internationaux, invoquant une demande en rond à béton faiblarde, et une monnaie à un creux historique face au billet vert — on parlait lundi 21 juin de 8,7718 livres turques pour 1 dollar. Néanmoins, la demande en ferrailles est bonne aux Etats-Unis et en Europe, et le coût du fret flambe, ce qui limite le potentiel de baisse des ferrailles vers la Turquie. Dans ces conditions, ce potentiel de baisse n’excède pas 10 dollars (8,5 euros), estiment plusieurs observateurs, qui pensent que la HMS 1&2 (80:20) ne devrait donc guère descendre en deçà des 490 dollars (408,5 euros) la tonne CFR — pour les belles qualités, on parle actuellement...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Ferrailles : coup de blues sur les prix

30.07.2021
+

Ferrailles / Turquie : un air de vacances

20.07.2021
+

Importations turques de ferrailles : effritement ?

06.07.2021
+
Compte Client