Retour
cours des métaux

Le développement de Léko

Paris.– Si Citeo lui fait de l’ombre, Léko, aussi agréé pour la REP emballages ménagers et papiers graphiques, a poursuivi son développement en 2023.             L’efficacité de l’éco-organisme avait été remise en question par la CIFREP (commission interfilières de responsabilité élargie du producteur) à l’occasion du renouvellement des agréments. Accusé d’être une « coquille vide, sans salariés », ne recourant qu’à des personnes extérieures, Léko a dû s’engager à disposer de ses propres moyens humains. Autre point à améliorer : la contractualisation avec des collectivités, car Léko n’en comptait aucune parmi ses 60.000 adhérents en 2022. 2023 sous le signe du...

Ce contenu est réservé aux abonnés du site. Si cet article vous intéresse, consultez notre offre d'abonnements

Synergie et complémentarité

11.04.2024
+

DEEE : les bons élèves belges

10.04.2024
+

Régénération de matières plastiques : une année « en trompe l’œil »

10.04.2024
+
Compte Client