Retour
cours des métaux

Turquie importations Covid

Vieux papiers : la Turquie bride ses importateurs

Posté par : Christophe Véron 11.09.2020

Une circulaire du ministère turc de l’Environnement et de l’Urbanisme datée du 3 septembre 2020  limite les importations des recycleurs de papier et de plastique à un maximum de 50 % de leur capacité de production. Autrement dit, les 50 % restants au moins doivent être issus de la collecte nationale turque. Ce quota était à 80 % depuis décembre 2019. Moralité : les papetiers turcs vont être contraints de revoir leur politique d’approvisionnement. La situation n’est toutefois pas figée puisqu’il est d’ores-et-déjà admis que dans les années à venir, ce contingent d’importation sera réévalué en tenant compte des taux de collecte des déchets ménagers.

En 2018, la Turquie avait importé quelque 725.000 tonnes de papier récupéré. Ses besoins ne cessent de progresser en raison de la hausse continue de ses capacités de production qui devraient atteindre 6 millions de tonnes en 2023. Une projection faite à la fin de l’année dernière. Depuis, le Covid est passé par là et retardera sans doute le million et demi de tonnes de capacités actuellement en projet.

 

Déchets métalliques non ferreux : du nouveau à Pékin

20.10.2020
+

Papiers-cartons : le marché secondaire compose sans la Chine

20.10.2020
+

Ferrailles : en attendant... gros dos

08.10.2020
+